Fiscalisation immobilière

Résidence senior : acquisition d'un logement neuf avec réduction d'impôts

Pour un acheteur, deux alternatives se présentent à lui s’il souhaite investir dans l’immobilier. L’un est l’achat en direct et l’autre l’acquisition des parts de SCPI.

Un des caractéristiques principales du placement immobilier est la réduction d’impôt sur le revenu. Les avantages d’un tel investissement ne se limitent pas à ce stade. En effet, la préparation de la retraite ainsi que la protection de ses proches deviennent de plus en plus faciles.

Les systèmes appliqués à l’investissement immobilier

La loi Pinel et le dispositif Malraux représentent deux systèmes très connus. Dans leurs politiques, un investisseur jouit d’un abaissement d’impôt s’il accepte de mettre en location ses biens pour une durée minimale de 9 ans. La différence entre les deux systèmes est que Pinel s’applique aux logements neufs ou rénovés tandis que Malraux est destiné aux appartements situés dans les zones sauvegardées.

Le taux de réduction pour la loi Pinel est de 18% du placement total pour la durée de 9 ans. Ce taux devient 21% si la période est de 12 ans. L’exploitation du bien se limitera à un plafond de 6.000euros par an.

Avec le dispositif Malraux, l’investisseur bénéficiera d’une réduction de 30% selon le coût des travaux réalisés. Chaque année, il ne versera pas plus de 30.000 euros. L’acheteur pourra profiter de ce privilège durant 4 ans. Chaque investisseur pourra ensuite exploiter le bien pour diverses utilités. Pour cela, il peut se rendre sur les sites tels que www.résidence-sénior.com pour trouver des clients.

Quel type d’investissement choisir ?

Le choix se situe entre l’investissement direct ou le placement dans la pierre-papier ou le SCPI. Le premier point à prendre en compte est la somme que vous souhaitiez investir. A titre d’information, elle doit être au minimum 120 kilo euros, et pour les parts de SCPI, ils s’achètent avec quelques centaines d’euros. Ainsi, il faut prendre en compte votre capacité d’investissement.

Ensuite, il faut analyser la fiscalité. Pour une acquisition directe, les avantages peuvent être profités une fois que le bien sera remis entre vos mains. Pour une SCPI, dès que vous vus souscrivez, vous pouvez jouir des réductions.

Après, il y a la durée de l’investissement. Dans le système pierre-papier, la durée de vie est fixée dès le début. Ainsi, l’ensemble des patrimoines sera mis en vente pour lequel les associés départageront les produits. Quand l’investisseur aura fini d’encaisser les avantages, il pourra continuer à exploiter son bien pour y résider, pour continuer à le louer, le vendre ou même en faire un don.

Nombreuses institutions proposent des crédits pour les deux types d’investissements. Les intérêts seront propres à chaque établissement. Ainsi, il vous appartient de bien choisir celui qui correspond à votre profil.

Les publications similaires de "La défiscalisation immobilière"

  1. 17 Juin 2019Les opportunités de la loi Girardin181 v.
  2. 24 Août 2018Avantages fiscaux à acheter une maison au Pays Basque587 v.